Un homme invente une machine pour empêcher les inondations dans les rues et les trottoirs de Montréal.

«Cette machine-là, elle fait le travail de 15 personnes. Avant, pour déglacer un puisard bloqué, c’était long et il fallait le faire avec des pics à glace qui pouvaient blesser des employés. Avec ça, quelques minutes et c’est terminé», explique Sylvain Dorais, contremaître dans l’arrondissement de Verdun.

Monsieur Dorais est le créateur de l’«Ice Terminator». Il s’agit d’un petit tracteur conçu pour déglacer les puisards et permettre l’écoulement normal de l’eau. Une soucoupe placée devant l’engin s’insère entre la glace et le sol afin de créer une rigole vers le trou du puits. Ce projet-pilote s’avère des plus concluants

« On veut éviter les dégâts d’eau, les refoulements d’égouts et les inondations sur les trottoirs ou dans les rues. C’est la première fois, à ma connaissance, qu’on crée une machine pour ça », a mentionné l’inventeur.

L’hiver difficile aux conditions météorologiques extrêmes, avec ses épisodes de gel-dégel, a poussé le contremaitre à imaginer des solutions aux problèmes reliés. Selon lui, on utilise les mêmes méthodes depuis les années 60 pour dégeler les puisards. Il était donc temps d’innover!

«Le seul hic, c’est qu’il faut un épisode de redoux pour que la machine fonctionne bien et puisse insérer la soucoupe entre la chaussée et la glace. En haut de 0 degré, c’est l’idéal», mentionne Pierre-Olivier Aubin, de l’Atelier Aubin, qui a participé à la création de l’invention.

capture d’écran – Facebook –  Roi Arthur

Pour l’instant, il n’existe à Montréal qu’un seul prototype de cette machine, qui a demandé un investissement de près de 3500$.

L’élu responsable du déneigement à Montréal, monsieur Jean-François Parenteau, s’est dit dit fier de la création de ses cols bleus et pense que le projet-pilote pourrait aller encore plus loin.

«À date, ça fonctionne bien, ça nous fait économiser du temps et c’est sur le banc d’essai. Il y a des faiblesses et on veut encore améliorer l’”Ice Terminator”, […] mais toute innovation qui peut aider, qui est facile à installer et à opérer, c’est certain que ça allume des lumières», a-t-il confié  au journal 24 Heures.

Avec plus de 148 000 puisards dans la métropole québécoise, monsieur Parenteau affirme que d’autres «Ice Terminator» pourrait débarquer à l’extérieur de Verdun dans le futur.

Scroll to Top