Aller au contenu

Magnifique vidéo : un pélican revient chaque jour pour remercier l’homme qui lui a sauvé la vie

    www.tekpolis.fr magnifique video un pelican revient chaque jour pour remercier lhomme qui lui a sauve la vie magnifique video un pelican revient chaque jour pour remercier lhomme qui lui a sauve la vi

    Il lui rend visite et le remercie pour cela.

    Une belle histoire sur un pélican : Il existe de nombreuses versions d’amitiés entre les animaux et les humains. Mais ce que l’on ne peut nier, c’est que l’interaction des espèces ne cesse de surprendre et c’est précisément ce qui a généré l’amitié entre un pélican et un homme.

    Le début de cette nouvelle relation s’est produit lorsque Omar El Oud en compagnie de son père s’apprêtait à passer un après-midi à pêcher à Beyrouth, au Liban, lorsqu’un événement a chamboulé leurs activités. C’était l’apparence d’un pélican en détresse.

    « Lorsque nous avons sauvé Ovi pour la première fois, sa jambe était atteinte et nous avons remarqué qu’il n’avait pas de plumes de vol et qu’il était très sale. » Mentionne Omar qui a contacté le groupe libanais Lebanese Wildlife pour aider l’oiseau.

    Un pélican revient chaque jour pour remercier l’homme qui lui a sauvé la vie

    Pour renforcer cette amitié, l’homme a nommé le pélican Ovi. Il encourageait également son comportement d’une manière particulière : « Quand il se comportait bien, je lui donnais un poisson, et quand il ne le faisait pas, je l’ignorais. En moins d’un jour, il est devenu un oiseau très amical avec moi. C’est un animal très intelligent », a déclaré El Oud.

    pélican

    Après avoir été soigné, les plumes de vol d’Ovi étaient toujours manquantes. Ils ont donc décidé de l’héberger dans un restaurant appartenant au père d’Omar, qui est situé au bord de la mer. La relation avec l’oiseau a été si agréable que les clients demandent tout le temps Ovi.

    Le pélican a même découvert où se trouvait la source de sa nourriture. « En gros, ce qu’il fait, c’est traîner dans le restaurant et faire ce qu’il veut. Mais parfois, s’il a faim et veut de la nourriture, il viendra simplement parce qu’il a réalisé que c’est de là que vient la nourriture », a mentionné l’homme au grand cœur.

    animal

    « Une telle chose n’aurait jamais dû se produire. Ovi ne devrait pas se trouver ici, mais malheureusement, les règles concernant les oiseaux libanais ne sont pas bien appliquées », a déclaré Omar, qui caresse le dos et la poitrine de l’oiseau.

    « Tout le monde ici s’en occupe. Il est devenu le symbole de cet endroit. Espérons qu’il ne deviendra pas domestique et qu’il migrera à nouveau. Nous voulons qu’il ait la vie qu’un pélican devrait avoir », a conclu Omar.