7 raisons de ne pas vous retenir de péter!

Le pet a la vie dure. On le trouve honteux, impoli, désagréable, parfois tout de même rigolo… mais toujours déplacé. Alors la majeure partie d’entre nous tente de réfréner les flatulences en public ou en petit comité, pour ne pas avoir à en rougir.

Cependant, il n’y a rien de plus naturel ou de plus sain que de laisser échapper un vent!

Il faut donc dès maintenant briser ce tabou!  Péter est  synonyme de bonne santé et d’un fonctionnement normal de l’organisme. C’est l’inverse qui serait inquiétant!

Mais avant d’étudier plus à fond la question, que sont donc les pets? D’où proviennent-ils?

Il s’agit simplement du résultat de la digestion des aliments. L’appareil digestif rejette les restes sous forme liquide, solide, comme on le sait, mais aussi, sous forme gazeuse, après en avoir extrait ce qui est utile. Lors de ce  processus, les gaz se forment par fermentation et se libèrent le long des intestins et du côlon.

L’action de péter est donc un acte naturel, n’ayant rien d’irrespectueux. Tout comme le hoquet ou le rot, d’ailleurs.

Saviez-vous que, quotidiennement, une personne normale pète entre 12 et 18 fois? Et qu’il ne faut pas en rougir!

Comme preuves, voici en plus les 7 raisons pour lesquelles il ne faut plus se retenir de péter!

  1. Un signe de santé

Un pet est un signe que le système digestif est en bonne santé. Évacuer les gaz intestinaux révèle que la digestion se fait naturellement, donc qu’il n’y a aucun problème dans le système digestif.

L’arrêt des gaz est au contraire un symptôme dangereux, pouvant indiquer l’existence d’un obstacle ou d’une occlusion intestinale. De plus, les pets indiquent que la flore bactérienne intestinale est active et en bonne santé, un bon indicateur de la santé du système immunitaire!

2. Un anti-ballonnement

Un ballonnement est le résultat d’une accumulation des gaz dans l’intestin, ce qui entraîne une sensation d’inconfort digestif, un ventre gonflé et douloureux, ainsi qu’une sensation d’écœurement.

Les pets réduisent les ballonnements en évacuant les gaz intestinaux et dégonflent un « ventre rond ». Ainsi, on se sent mieux dans nos vêtements après un repas, sans avoir à les déboutonner.

En pétant, on retrouve un ventre plat libéré de ses gaz.

3. Une aide pour le côlon

Si on se retient de péter, cela peut nuire au côlon. Même si par politesse, on peut éviter de le faire en public, il ne faut pas se retenir trop souvent. Se retenir trop souvent  de laisser faire la nature peut provoquer des troubles du côlon.

Une accumulation des gaz à l’intérieur du côlon perturbe son fonctionnement, ralentit le processus digestif et la fonction d’épuration et l’élimination des selles. Ne pas évacuer peut également causer une distension douloureuse de la paroi colique!

Adobe Stock

4. Une alerte santé

Les pets peuvent alerter au sujet de certaines maladies . Si leur odeur est d’une puanteur anormalement forte, ou si leur fréquence est inhabituelle, qu’ils sont douloureux, cela doit nous alerter et nous amener à consulter un médecin. De tels signes peuvent indiquer une intolérance ou une allergie alimentaire ou encore d’autres problèmes plus graves, tel un cancer digestif.

5. Une orientation pour un bon équilibre alimentaire

Les pets peuvent indiquer un déséquilibre alimentaire, grâce à leur fréquence ou leurs odeurs. Si on abuse du sucre, des sodas, du fromage, de la viande rouge, du vin, de la bière, du chou, des haricots, des lentilles ou des œufs, on produit plus de gaz malodorants.

Quand on pète rarement, cela indique un régime alimentaire pauvre en fibres.  Le pet est donc un moyen d’apprendre à adapter et à équilibrer son alimentation, afin de demeurer en bonne santé.

6. Une odeur bonne pour la santé

Cela peut sembler bizarre, mais l’odeur du pet est bonne pour la santé. C’est scientifiquement prouvé! Les gens pètent en moyenne 14 fois par jour. Et si l’odeur peut indisposer les gens, elle a des composés sulfurés (sulfure d’hydrogène sulfure de diméthyle et méthanethiol) qui préservent les mitochondries et protègent les cellules contre les inflammations.

Une étude qui a été menée par des chercheurs de l’université d’Exeter en Angleterre a démontré que le sulfure d’hydrogène permet de réparer les cellules et de prévenir le vieillissement, l’insuffisance cardiaque, l’arthrite, le diabète, l’accident, vasculaire cérébral (AVC) ainsi que la crise cardiaque.

7. Un soulagement

Il faut se l’avouer, le fait de péter fait beaucoup de bien et soulage, surtout quand on s’est retenu pendant longtemps! Un pet retenu ne disparaît pas; il demeure bloqué dans l’intestin, jusqu’à ce qu’on l’évacue. Même, le fait de retenir un pet peut rendre nerveux et mal à l’aise. Il vaut mieux donc préserver notre bonne humeur et lâcher un vent plutôt que de rester… coincé(e)!

Un corps qui évacue ses gaz est en bonne santé! Donc, respectez cette fonction qui vous soulage!

Scroll to Top